Présentation

- La simulation en santé prend de plus en plus d’importance dans un environnement qui met l’accent sur la sécurité sanitaire en permettant de travailler la gestion des risques dans les situations professionnelles.

- Si elle reste encore inscrite comme innovation pédagogique, la simulation prend de l’essor sous l’effet de la publication du rapport (1) de l’HAS en janvier 2012 qui incite à son déploiement dans le cadre du Développement Professionnel Continu (DPC).

- La simulation permet de « reproduire expérimentalement des conditions réelles de l’exercice professionnel » pour permettre un entraînement sans risque et d’améliorer les interactions et la coordination des différents membres d’une équipe soignante lors de la gestion d’une situation de crise. Un débriefing favorise les capacités d’analyse et de réflexion des professionnels.

(1) Pr JC.GRANRY et Dr MC.MOLL, Rapport de mission HAS « Etat de l’art en matière de pratiques de simulation dans le domaine de la santé, dans le cadre du Développement Professionnel et Continu et de la prévention des risques associés aux soins.

Les scénarii utilisés lors des séances peuvent reproduire les situations critiques les plus fréquentes rencontrées dans le service, ou s’appuyer sur les données issues des revues de morbi-mortalités (RMM) du service. Ainsi, la prise en compte de ces différents paramètres : réalisme de l’environnement, la composition de l’équipe soignante, scénarii au plus près des besoins professionnels, contribue à renforcer la fidélité des sessions de formation par simulation.

Elle est aujourd’hui reconnue comme un enjeu majeur de la formation des professionnels de santé puisqu’elle représente l’unique méthode pédagogique qui associe habilités techniques, comportementales, application de procédures…

Organigramme

organigramme-01